Voyager c’est surprendre. On ne sait jamais ce que sera l’avenir. Joyeux premier anniversaire à Qatar Airlines.

Un an déja que Qatar Airlines volent sur Philadelphie.  Pour l’occasion nous restons plus longtemps dans la ville de la cloche fêlée. Par le fait même (en fait c’est une tempête de sable), nous manquons notre connexion sur Bangkok. 14 téméraires devront passer plus de temps au Qatar (10 heures au lieu de 2)

La majorité d’entre eux viennent de Quebec. Encore une fois un groupe sympathique. Cette mesaventure nous permet de nous connaître plus rapidementet et de célebrer la fête de Guylaine. J’ai parlé à notre guide de Bangkok, afin qu il ne nous attende pas à l’aéroport.

Le service sur l’avion est impecable, il est agrémenté de vin et de Cognac. Mal de tete en prime

Voyager c’est apprendre. Apprendre à reagir face a l’imprevu. Changer les plans et continuer. Nous aurons le temps de visiter La Corniche (Qatar). C’est comme nos voyages en auto, on connait la destination mais on ne sait jamais quand on arrive. Après un 10 heures d’avion. Une journée à Doha. Une longue marche sous le soleil brulant du moyen-orient. Doit-on se plaindre de nos légères rougeurs?

Note à moi-même: toujours avoir un kit de rechange dans les bagages à main.