On dirait que nous avons passé la nuit dans une sécheuse. Des objets ont frappé le toit de tôle de notre chambre une bonne partie de la nuit. Alors, pourquoi pas se lever tôt pour aller à la chasse aux oiseaux exotiques. Nous ne trouvons presque rien d’intéressant. C’est comme si la jungle ne vit que la nuit. Après le déjeuner, on voit finalement des toucans tout en haut des plus grands arbres. Ils nous bombardent de noyaux qui tombent non loin de nous. On se magasine un torticolis à regarder tout en haut pour apercevoir cet oiseau multicolore. Ils ne sont demeurés qu’une quinzaine de minutes avant de s’envoler ailleurs. Par la suite, nous sommes allés à notre tour du chocolat. L’histoire du chocolat et sa fabrication artisanale nous a été raconté par notre naturaliste d’hier. Ce fût vraiment intéressant. Nous sommes ensuite retourné dans la forêt à la recherche de nouvelles espèces.  Nous revenions presque bredouille quand nous avons aperçu une autre espèce de toucans: ceux des Fruit Loop. Départ vers Arenal. Les GPS s’obstinent sur le trajet: finalement Garmin gagne. L’hôtel est très pitoresque. L’accueil est hyper chaleureux. On se sent presque dans la famille.