Une belle journée en perspective. Nous devons rencontrer Estelle Mansuelle (https://www.facebook.com/mansuelle)  qui sera notre guide pour le parc Manuel Antonio. Nous l’avions contacter par facebook pour qu’elle soit notre guide. Le Costa Rica semble posséder très peu de guides francophones. Le nombre maximum de visiteurs dans le parc est limité à 2000 personnes. C’est le plus petit parc mais l’un des plus visité. Un groupe de belges en a profité pour se joindre à nous pour une visite en français. La visite a commencé lentement: crabes de terres, araignées, agoutis, lezard… Sans guide, nous aurions passé  tout près sans le voir. Le rythme s’est accéléré avec les paresseux et les singes. Estelle nous laisse sur une plage dans le parc. Il faut se méfier des singes capucins, ils aiment voler la nourriture des vacanciers.

L’eau est vraiment chaude à Manuel Antonio. Nous avons passé l’après-midi sur la plage à relaxer sur la plage après avoir lutter contre une mer énergique. Les animaux retrouvent leur vivacité le soir. Nous avons rencontrer des iguanes, des singes et même un paresseux en ville. Un orage tropical nous a poussé à manger à l’hôtel. Un bon choix car tous les mêts étaient délicieux. Le service était lent mais je crois que le match de soccer Costa Rica – Mexique y était pour quelque chose.