Penang se divise en 2, d’un côté la partie développée et de l’autre la partie nature. Nous nous sommes aventurés dans la partie nature. Une conduite à travers des rues étroites et tortueuses pour se diriger vers une ferme de fruit. Nous avons eu droit à un tour guidé particulièrement instructif sur certains fruits de la ferme. Certains de ces fruits étaient connus: figues, pomellos, ananas; d’autres beaucoup moins: ramboutans, longane, mangoustan. Nous sommes dépaysés par les odeurs et saveurs inhabituelles. Le tout suivi d’une dégustation de 15 fruits à volonté: excès à éviter.

Puis, un court arrêt hétéroclite dans un jardin artistique: nous y étions seuls, personne pour nous y accueillir. Nous commençons tout de même la visite pour éventuellement rencontrer du personnels qui ne parlaient que le malais. Ils nous invitent à visiter une zone habituellement inaccessible au public. Ils nous montrent des tortues géantes à notre grand plaisir. Puis, ils nous ont escorté discrètement jusqu’à la réception. La température semblant, nous décidons de monter Penang Hill dans un train aménagé à cet effet. Le temps instable s’est rapidement changé en orage nous obligeant à écourter notre visite. Nous nous sommes adaptés à ces changements d’humeur de la météo sachant que nous aurons toutes l’inventaire des conditions possible en peu de temps. Pour finir la journée, nous déambulons sans but à la découverte de surprises que seul Georgetown peut nous réserver. Prendre note que beaucoup de restaurants et marchands semblent prendre leur journée de repos le mercredi.