Le tintamarre des clochettes des vaches a été remplacé par le bruit urbain des traways et de la circulation. Le dimanche, les villes sont presque fermé es. Nous avons choisi de faire une activité de plein air, surtout qu’il fera très beau. Nous quittons Zurich, direction Stoosbahn. Elle se situe à environ 70 km. En quittant l’autoroute, nous prenons un petite route qui nous conduit à cette station de ski. Nous ne sommes pas seul: le stationnement se rempli rapidement.

Nous montons vers la ville de Stoos à l’aide d’un train de bulles. Inauguré en 2017. Ce funiculaire atteint jusqu’à 110% de pente.

La petite ville de Stoos est une ville piétonnière. Une serie de maison aux styles alpins la compose.

Mais l’aventure ne fait que commencer. Nous prenons un téléphérique qui nous conduit au sommet de la montagne. De là, nous suivons la crête pour atteindre un autre téléphérique à quelques km de là. Une horde de randonneurs ont choisi la même activité. La vue sur les montagnes les vallées et les lacs environnants est bucolique. Cette randonnée nous oblige à monter et descendre constamment. A l’arrivée nous avons une vue sur plusieurs lacs de la région et nous nous amusons à identifier les villes visitées. Nous utilisons 2 téléphériques pour le retour à Stoos. En soirée, nous effectuons un court arrêt à Zoug pour un souper bien mérité. Le retour à Zurich nous prouve que la ville est vide le dimanche. Nous avone ete pris dans un bouchon de circulation pour près de 1h00.