Jour 14: Transition urbaine

Une nuit au son de la mer et du vent. L’hôtel donnait directement sur la mer. Au lever, nous retournons à Peggy’s cove. Le scénario est sensiblement le même qu’hier. Les vagues heurtent violemment les rochers. Il devient facile de comprendre la rudesse des éléments à cet endroit. En fait, Peggy’s cove est le phare le plus photographié au Canada et est certainement le point de convergence de tous les touristes de la Nouvelle-Écosse.
Le second arrêt est à l’opposé d’Halifax, il s’agit de la plage de Laurencetown. Surtout fréquenté par les surfeurs. Débutants et expérimentés la fréquentent. C’est une plage de galets, déconseillé pour les dos sensibles (en fait tous les dos).

Nous n’étions pas enthousiaste d’aller à Halifax, peut-être parce que nous avions vu tellement de joli paysage naturel, peut-être que nous étions un peu fatigué, peut-être sommes nous devenus xénophobes, qui sait?

Nous avons pris le traversier Dartmouth Halifax pour nous introduire Halifax. Petit à petit l’énergie est revenue. Nous nous sommes promenés sur un quai rempli de monde. L’esprit est à la fête. Un petit conseil, faites des réservations pour les restaurants, même à 16h30, il y a des files et des attentes interminables. L’atmosphère festive nous redonne lentement le goût de la ville. Nous avons déjà hâte à demain.

2 réflexions sur “Jour 14: Transition urbaine

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s