Nous voilà à Delhi (Inde) en passant par Beijing (Chine). Nous avons croisé les gens de notre voyage de groupe à Montréal. Nous serons plus d’une trentaine. C’est un très gros groupe par rapport à nos voyages précédents.

Beaucoup de vols arrivent au milieu de la nuit. Avec les e-visa (visa électronique), l’attente à l’immigration est moins longue. Mais, nous avons perdu beaucoup de temps à attendre nos bagages. Entre l’atterrissage et l’arrivée à l’hôtel à 5h00 AM,  il s’est découlé 3h30. Il faut s’armer de patience en Inde. La douche et le lit sont appréciés.  Mais c’est de courte durée, la visite commence en fin d’avant-midi. C’est un bain dans la culture indienne: le trafic, le son des klaxons…

Les plans changent. Il faut tenir compte du trafic de Delhi. Pause resto mais pas pour tous. Un groupe d’irréductible décide de s’imprégner de l’Inde. Une marche dans les rues avoisinantes du Qutb Minar, un minaret de la période musulmane.

Ce sera suivi de la visite de la porte de l’Inde. L’équivalent indien de l’arc de triomphe. A notre surprise, nous sommes la cible de photo de plusieurs indiens. Nous terminons par la visite d un temple Sikh: Gurudwara Bangla Sahib. Encore une fois nous sommes étonnés. Outre l’espace pour la prière, la visitede la cuisine nous permet de voir comment 10000 repas par jour y sont préparés. Et pourquoi pas terminer la journée par une marée d’autos. Delhi a 3 millions d autos pour une population de 20 millions d’habitants.