Lever tôt et départ à 8h00 car il risque d’y avoir beaucoup de monde au Taj Mahal. Ballade en calèche et golf cart pour se rendre à l’entrée du Taj Mahal. Après avoir passé une barricade de vendeurs, il faut passer la sécurité et laisser notre caméra video en consigne. La température coopère, le brouillard du matin s’est dissipé. C’est un site magnifique et magique de par sa notoriété. La symétrie et le soucis du détail impressionne. Ce site est unique. À ma grande surprise, il n’y avait de vendeurs sur le site. Ils se reprennent à la sortie par leur insistance.
En après-midi, nous visitons le mausolée d’Itimâd-ud-Daulâ (petit Taj Mahal) qui fut construite entre 1622 et 1628. Il est considéré par les historiens comme un « brouillon » du Taj Mahal. Nous terminons la journée avec le fabuleux fort d’Agra. C’est le plus grand fort de l’Inde. Les murs de l’enceinte sont fabriqués de grès rouge. On peut voir le Taj Mahal du haut de ses remparts. Selon le guide, les indiens se demandent pourquoi les étrangers viennent en Inde, ils trouvent qu’il n’y a rien à voir. Mais ceux qui sortent du pays le comprennent, le dépaysement en Indes est total.
En soirée, nous avions réservé avec l’agence un spectacle qui raconte l’histoire du Taj Mahal. Le spectacle était bien ficelé, par sa chorégraphie, ses couleurs, ses changements de décor et sa musique, mais la fatigue a réussi envoyer quelques spectateurs dans les bras de Morphée. Note spéciale, des écouteurs étaient disponible pour 9 langues incluant le français.