Jour 4: Au son des criquets (et des chiens)

J’écris sous un moustiquaire. Une journée bien remplie. La température est de notre coté; jusqu’à la fin septembre, il a plu à tous les jours et ce, pendant 2 mois. Des vues aussi belles sont rare parait-il. Nous avons eu une bonne nuit de sommeil dans un hôtel avec un excellent service. Nous avons commencé la journée avec une randonnée vers le village de CatCat, en fait les français appelait cette place cascade et les vietnamiens trouvaient que catcat etait plus facile à dire. Difficile de ne pas résister aux boutiques de vêtements de sport sur la route. Nous achetons, entre autres, un sac à dos North Face à un prix dérisoire. Le paysage est magnifique et valait bien notre randonnée de 4 km. En après-midi, un peu de lèche vitrine suivi d’une randonnée vers l’habitant. Nous sommes accueillis par des Minorités Ethniques qui veulent se lier d’amitié pour nous vendre leur produit. Il faut être direct et ne pas leur laisser croire qu’on pourrait acheter car elles nous suivront pendant des kilomètres. Les jeunes se tournent de plus en plus vers le travail en usine plutôt que dans les champs. Le visage de Sapa changera surement dans les prochaines années. Arrivé chez l’habitant, nous découvrons notre chambre pour la nuit, un matelas mince recouvert d’un moustiquaire. Ca ne sera surement pas facile pour le dos. Les habitants nous préparent un succulent souper avec de l’alcool de riz. L’ambiance est festive. Une expérience unique et inoubliable.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s