La nuit n’a pas été des plus reposantes mais nous sommes contents de notre expérience chez l’habitant. On s’est retenu pour ne pas tordre le cou au coq qui s’est manifesté à partir de 4h00 du matin. Un bon coq au vin aurait fait l’affaire comme le disait si bien une dame francaise qui était dans la maison d’à coté. Nous récupérons nos bagages à l’hôtel et faisons une randonnée vers un petit village afin de visiter une école. En passons nous arrêtons au marché de Sapa. Rendu au village, l’école étaient terminée, nous avons donc donné les cadeaux aux enfants du village. Cette promenade nous fait voir les rizieres de plus près. Le riz fait place peu à peu à d’autres cultures tel que l’artichaud. Elles sont beaucoup plus rentables. Après le dîner, une autre randonnée aux milieux des Ethnies, nous en profitons pour donner les derniers petits cadeaux que nous avions apporté. Nos jambes sont endolories de toutes ces randonnées (2 jours à plus de 8 km) mais nos en garderons des souvenirs inoubliables. Retour à Lao Cai et nous allons voir la frontière avec la Chine. J’appréhende la nuit dans le train vers Hanoï. Dormirons-nous mieux que la précédente?