Un autre départ vers l’aventure. Après, un dernier déjeuner avec nos collègues belges. Nous nous dirigeons vers le volcan Rincon de la Vieja. Nous devons passer une poste de péage indépendant ce qui nous fait sauver de nombreux kilomètres. La route est peu accueillante, par chance nous avons un SUV. Nous découvrons un scorpion à l’entrée du parc. Il fait le mort mais personne n’ose le reveiller. Ce parc est assez différent car il nous montre de nombreux phénomènes volcaniques. Une randonnée apprécié de tous. Par la suite, nous nous dirigeons vers Monteverde. Encore une fois, les GPS s’obstinent. Nous prenons la route la plus courte qui s’avère être la plus périlleuse (Route 145). La route rocailleuse et étroite serpente le long de montagne escarpé. Les paysages sont à couper le souffle. Nous croisons 2 personnes dont le SUV était tombé dans le fossé. Ceci nous rappelle à la prudence. Notre lodge à Monteverde est très pitoresque: de petites cabanes de bois accueillant 4 chambres. Nous y serons très confortable. La température est plus fraiche. Johanne et moi décidons de faire un autre tour de nuit que nous réservons auprès de l’hôtel. Nous sommes 4 avec un couple de Rochester, New York. Le tour est bien différent de celui de Sarapiqui. Nous sommes restés légerement sur notre appétit. Nous avons vu un kinkajou, quelques scorpions, des criquets, des araignées et des oiseaux qui dorment. Il faut faire un Night Tour avec un naturaliste dans une réserve biologique, c’est plus informatif.