Il faut se lever tôt, nous avons une journée chargée. Nous nous dirigeons vers la forêt nuageuse de Monteverde. Nous y sommes pour l’ouverture à 7h30. Un invité de choix nous y attendait: le Quetzal. Un oiseau enchanteur que tous les amateurs de photographie recherchent. Nous n’avions qu’à regarder tous les regards des gens émerveillés qui étaient tournés vers un gros arbre pour le trouver. Il  se cachait derriere les feuilles pour se faire désirer. Après quelques pirouettes, il s’envolla aux grands désarrois des observateurs. Nous nous dirigeâmes vers le parc. Ce fût une marche sous la pluie. Sans guide, la forêt ne veut guère dévoiler ses secrets. Avant de quitter, nous sommes allés à la chasse aux photos de colibris. Après le dîner, nous nous dirigeons vers le parc Selvatura. Nous commencons par la visite des ponts suspendus qui nous permettent de nous promener à la hauteur des canopés (dessus des arbres).Par la suite, l’adrénaline: les tyroliennes. Nous avons à faire 15 cables sur 18 plateformes pour une longueur totale de 3.2 km. Les plus longues du Costa Rica. Le dernier cable est d’une longueur de près de 1 km. C’est une expérience enivrante: survoler la canopée et s’engouffrer dans les nuages. Nous ne pouvons visiter le Costa Rica sans vivre cette expérience.