Direction Monument Valley. Ce site se situe aux frontières de l’Arizona et de l’Utah. Il fait partie de la réserve indienne des Navajos. On remarque effectivement beaucoup d’indiens dans la régions. La visibilité n’est pas excellente aujourd’hui. Il vente beaucoup et le vent transporte beaucoup de sable. Le visite du parc de Monument Valley est très intéressante avec des vues sous différents angles des formations rocheuses. Le tour est de 17 milles et la route est très accidentés: tantôt sablonneuse, tantôt rocailleuse. Une conduite délicate est nécessaire. Nous y avons passé quelques heures.

Par la suite, direction Mexican Hat, une petite ville qui doit son nom à un rocher en forme de sombrero. En fait, c’est a peu près tout ce qu’il y a à voir. Puis, nous prenons un raccourci tel que conseillé par Monsieur GPS pour aller au National Bridge Monument. Ce raccourci passe par la vallée des Dieux. Le route qui conduit au dessus de la montagne nous a surpris. Une route simple (Moki Dugway) et extrêmement sinueuse à flanc de montagne. Nous avons failli rebroussé chemin. En haut de la montagne, nous avions une vue imprenable sur la région. En fait, il s’agit de 2 plateaux séparé par cette montée abrupte. Finalement, nous arrivons tout juste à temps pour entrer dans le National Bridge National Monument. À notre grande surprise, il n’y a pas un mais trois ponts naturels. Un parc beaucoup mieux aménagé que nous l’avion anticipé. Dommage que nous n’ayons pas le temps de faire toutes les randonnées qui nous conduisent près des ponts. A Blanding UT, nous arrivons à l’hôtel que nous avions réservé suite à de bons commentaires. Un sentiment d’inquiétude s’empara de nous en voyant l’extérieur. La chambre aux allures Western s’averra  très confortable. Une autre journée pleins de surprises.