Les vols vers l’est sont les plus difficiles, le temps est comprimé: la nuit écourtée se fait sentir toute la journée. Notre initiation avec le Maroc se fait par Casablanca. c’est la capitale économique du pays. Notre guide nous attend à la sortie de l’aéroport sous une pluie torrentielle. Les attraits touristiques de cette ville nous semblent faible. L’attraction majeure est la Mosquée Hassan-II qui impressionne par l’immensité du site. Les non-musulmans ne peuvent pas  visiter l’intérieur des Mosquées sauf celle-ci avec l’aide d’un guide. Après un tour de ville rapide en voiture, le guide nous laisse à l’hôtel ce qui nous permet de s’imprégner de l’atmosphère des médinas (lieux de naissance des villes et aujourd’hui quartiers historiques). En fin de journée, le lit nous semble le seul attrait.