Départ pour Essaouira, une ville portuaire du Maroc et très touristique. Jimmy Hendrix y serait venu ce qui aurait contribué à sa réputation et son essor. C’est une destination touristique très appréciée des Européens. Les points de vue sont époustouflants. Selon notre guide, le soleil y brille plus de 320 jours par année, il aurait fallu être vraiment malchanceux pour ne pas se faire r.chauffer par celui-ci.

Une promenade dans la médina savamment  dessinée par un architecte français nous démontre l’orthogonalité de son travail. Au dîner, de nombreux chats lorgnait notre assiette de poissons et fruits de mer dans l’espoir qu’un touriste attentionné partage les délices de leur assiette.

Pour se rendre dans ce coin de paradis, près de 175 km furent nécessaire. En cours de route, nous avons eu le plaisir de voir les fameuses chèvres perchées dans les arbres. En automne, les chèvres peuvent passer jusqu’à 74 % de leur temps dédié à la recherche de nourriture en haut des arbres. Les chèvres aperçues furent contraintes de grimper dans un arganier sur le bord de la route permettant ainsi à leurs propriétaires de récolter des pourboires des touristes qui s’y arrêtent. Une spectacle tout de même unique.