Plusieurs centaines de kilomètres de plantations de palmiers nous séparent de notre prochaine destination. Un périple périlleux à travers de conducteurs téméraires, des camions qui roulent à la vitesse des limaces et des motos qui s’approprient les lignes de rue comme si c’était leur voie réservée. Un petit arrêt pour l’observation de chutes. Un point de rencontre des gens locaux qui veulent oublier pendant quelques instants la chaleur tropicale de leur pays. Notre point de transit est Terrenganu, célèbre pour sa Mosquée de Chrytal, bien que très jolie, elle nous a cependant laissé sur notre appétit. Nous avions cru que l’illumination serait plus prononcée.
Le lendemain, nous nous dirigeons vers le traversier de Besut qui nous amènera vers les îles Perhentian. Un motocycliste nous accoste pour nous vendre stationnements, tours, billets pour le traversier, etc… Nous sommes un peu pris au dépourvu par le chaos qui semblent exister. Finalement, nous stationnons dans un endroit appelé Safe Parking, espérons qu’il n’a pas que le nom. Pour aller sur les îles, il y a une taxe à payer. Par la suite, les bateaux partent lorsqu’ils sont suffisamment remplis. Un ballade digne des meilleurs manèges. Notre bateau sautant d’une vague à l’autre tout en malmenant les occupants. A notre grande surprise, il nous fait descendre directement à notre hôtel sur un long quai flottant. Une marche sur ce trottoir vacillant nous mène à la réception de l’hôtel. Ici, le temps semble s’être arrêté. Le rythme est au ralenti: il n’y a pas de routes, pas de motos, tout se passe sur l’eau. Nous louons notre tuba et apprenons que les tours de snorkling sont souvent annulés en cette période à cause de la pluie. Heureusement, notre locateur nous indique le chemin vers l’endroit de plongée le plus près: Turtle Beach. Une surprise nous y attendait. Cet endroit est magnifique: poissons, coraux et et la flore océanes s’unissent pour nous faire vivre un spectacle sous-marin inoubliable. Le temps se chagrine et la pluie s’installe pour quelques heures. Le temps de profiter de la nourriture locale. Nous profitons d’un accalmie pour retourner vers ce site enchanteur. A notre grande surprise, nous croisons une tortue de mer, une rencontre à la fois inattendue et inespérée. Nous avons appris que les îles Perhentians étaient fermées de la mi-octobre à la mi-février à cause de la Mousson. Il y a vraiment de tout en Malaisie.