Berne signifie Ours. Il nous faut par conséquent commencer la visite par le parc des Ours. Un enclos de plusieurs centaines de milliers de dollars a été aménagé pour eux. Pour le nettoyer, les employés ont temporairement mis les ours dans leurs anciens enclos, ce qui nous permettaient de les voir de plus près et sans qu’ils se cachent dans les arbres.

Se promener dans une ville de l’Europe le dimanche matin, c’est se promener avec les autres touristes. Nous avons croisé peu de résidents. Il est vrai que le temps maussade n’aide pas. Les commerces sont pour la plupart fermés. Berne est sûrement la ville des fontaines, chacune ayant sa particularité et son histoire. On dirait que chaque dirigeant a voulu laisser sa marque par la construction d’une fontaine. Nous nous sommes baladés sur les galets d’une fontaine à l’autre. Tout se passe maintenant en allemand. Nous avons trouvé les gens de la partie française beaucoup plus chaleureux. Au retour, une galerie d’art était ouverte, elle a attiré notre curiosité. Un artiste peintre nous a gentiment parlé de son art. Une cantatriste nous a cordialement fait une démonstration de la puissance de sa voix. C’est impressionnant d’entendre un son si puissant sortir d’une si petite femme. Un moment unique. Nous avons gravi un nombre considérable de marches pour nous rendre au jardin de roses. Malheureusement, c’est la fin de la saison, mais la vue sur la ville est imprenable. A vrai dire, Berne nous a laissé un peu sur notre appétit.

Le lendemain, une courte ballade sur l’autoroute nous conduit vers Oeschinen. La construction sur la route nous oblige à trouver un itinéraire alternatif. De petites routes sinueuses dans la campagne suisse nous guide vers ce petit paradis. Nous n’avons pas assez de yeux pour tout voir. Cet endroit resume bien ce dont on s’attend de la Suisse. Les montagnes couvertes de neige representent bien notre vision des Alpes. Après une courte ballade en téléphérique, nous nous retrouvons avec une vue époustouflante sur les chaînes de montagnes avoisinantes. Une randonnée nous mène vers un lac limpide teinté d’un vert turquoise. Nous comptemplons inlassablement ce paysage de cartes postales. Nous croisons des randonneurs de toutes nationalités. Et pourquoi ne pas finir cette délicieuse journée par une décente de toboggan suivi d’un repas typique.