Le chemin le plus beau n’est pas toujours la ligne droite. Direction, le moyen Atlas, une chaîne de montagnes dans le centre du Maroc. Le premier arrêt est la ville d’Ifrane. C’est un lieu de prédilection pour les marocains afin de fuir la chaleur de l’été. C’est la petite Suisse au Maroc. Cette ville fût fondée en 1929. Un arrêt surtout trop court car nous n’avons eu le temps que d’observer le quotidien des cigognes. Deuxième arrêt, un parc de forêt de cèdres. L’attraction principale de ce lieu est les magots; des macaques qui vivent justement dans les cèdres. Nous avions peur qu’ils manquent à l’appel, notre crainte s’est rapidement dissipé face à la témérité presque effronté de ces singes. Puis, route vers Marrakech, Nous avons choisi l’autoroute,  plus confortable et plus rapide mais moins panoramique c’est peut-être pourquoi notre visite des Atlas (chaîne de montagnes) nous a laissé un peu sur notre appétit. Plus de 500 km nous séparaient de notre destination. Nous avions hâte de découvrir notre Riad à Marrakech. Le Riad est  une maison historique située dans la médina qui a été transformé en gite. L’accueil fût exceptionnel. La demeure est rustique et champêtre. Nous nous sentons transporté au coeur de la période des caravanes. Le repas de couscous sous les étoiles  sur la terrasse du toit nous envoûtent. Pour conclure la soirée, nous nous dirigeons vers la grande place de Marrakech afin de mettre à l’épreuve notre sens de l’orientation à travers les dédales des ruelles de la médina et la vie trépidante et tumultueuse de ce site. Il faut avoir un bon sens de l’orientation. (Ne dites pas à mes compagnons de voyage que j’utilisais mon GPS de téléphone pour valider notre position).