Nous quittons Cameron Hiland par les mêmes chemins intestinales qu’à l’aller. Les nuages semblent se coller aux montagnes. Un paysage féérique. Cette région a une atmosphère qui lui est propre, une quiétude due à son isolation. Nous nous dirigeons lentement vers Pangkor Island: une petite île de villégiature sur la côte ouest malaisienne peu connue des occidentaux. En cours de route, un arrêt au chateau Kellie. Une demeure qu’un riche écossais ayant fait fortune dans le hévéa a fait bâtir pour se rappeler son Ecosse natale.

Par la suite, nous prenons le traversier pour Pangkor Island. Une traversée d’environ 30 minutes. Pour nous rendre à l’hôtel, nous prenons un taxi qui nous fait faire un tour de l’île et des ses temples indiens, chinois et une toute nouvelle mosquée. Le conducteur se débrouille à peine en anglais et nous en connaissons plus sur l’île que lui. La fraîcheur de Cameron Hiland est à nouveau remplacée par la chaleur humide caractéristique de la Malaisie. L’eau de la mer y est chaude et confortable (32 C ou 90 F),

Le soir venu, nous nous dirigeons vers le Sunset View Hotel ou son propriétaire nourrit les calaos depuis plus de 9 ans. Ces gros oiseaux s’attroupent progressivement jusqu’à l’heure du repas. Des malais dissidents viennent les nourrir de pain au grand désarroi du propriétaire. L’heure venu, le propriétaire appelle les calaos qui sont encore dans la forêt et le spectacle commence à notre grande satisfaction.

Le lendemain, nous quittons l’île vers Kuala Selangor. Un petit arrêt pour assister et participer à nourrir les singes à crêtes. Ils sont habitués aux humains et ne se gêne pas pour grimper sur nous afin d’avoir leurs petites bouchées que des marchands nous ont préalablement vendues. Ils nous utilisent comme perchoir pendant qu’ils grignotent les bananes gentiment sollicitées.

Puis, direction Genting Hiland. Encore une fois, des routes sinueuses qui nous conduisent au somment d’une montagne ou se trouve le seul casino de Malaisie. L’air y est plus frais et c’est l’un des hôtels le plus grand du monde. A notre grande surprise, le complexe est bondé de monde, toutes les tables du casinos sont utilisées, l’atmosphère est à la fête.